Quel dictionnaire choisir? Cet article informe sur différents ouvrages de référence disponibles au Québec
On jase!

Quel dictionnaire choisir?

Pour valider l’orthographe d’un mot ou vérifier une définition, rien de mieux que de consulter un ouvrage de référence, communément appelé «dictionnaire». Cependant, il en existe plusieurs et ils peuvent coûter cher. Se valent-ils tous? Qu’est-ce qui les distingue? Bref, quel dictionnaire choisir?

Cet article présente les caractéristiques des principaux dictionnaires disponibles au Québec. Vous pourrez ainsi choisir lequel vous convient le mieux.

Pour faciliter la comparaison, j’ai mis une photo ou une capture d’écran de l’entrée du mot «chat» pour chaque ouvrage présenté.

Note 1 : Cet article ne constitue pas une liste exhaustive. De plus, je ne distingue pas les versions papier et électronique, lorsque les deux existent.

Note 2 : Les ouvrages sont présentés en ordre alphabétique, ce qui ne correspond pas à un classement de valeur.

Note 3 : Cet article n’est ni une commande ni une commandite de l’un ou l’autre des éditeurs. Il ne reflète que mon opinion et mon expérience avec les différents ouvrages.

Antidote

Antidote est un «logiciel de correction grammaticale et d’aide à la rédaction en français et en anglais qui réunit un correcteur, dix dictionnaires, dix guides linguistiques» et plus encore (source: Wikipédia, Antidote (logiciel)). Il n’existe qu’en version électronique.

Capture d'écran de l'entrée "Chat" dans Antidote
Capture d’écran de l’entrée «Chat» dans Antidote

Ses avantages sont nombreux.

  • Antidote est intégré à vos applications et navigateurs web; pas besoin de récupérer un lourd ouvrage papier dans une autre pièce pendant votre rédaction.
  • Il est très convivial, y compris pour les jeunes.
  • D’abord critiqué par les langagiers professionnels, il devient leur allié de première ligne grâce à ses capacités d’analyse plus performantes de version en version.

Même si Antidote est de plus en plus polyvalent, aucun outil électronique ne remplace un œil et un esprit humains. Seul une véritable personne peut bien saisir les jeux de mots, les phrases à double sens, la ponctuation facultative, les intentions mal formulées, etc., et proposer des corrections ou des reformulations adéquates.

Lire aussi: Bien écrire, c’est quoi au juste?

Un autre inconvénient d’Antidote est qu’il faut ouvrir l’ordinateur, la tablette ou le téléphone pour y accéder. Si on n’est pas en train d’écrire, je ne crois pas qu’on pense à le consulter. Exit la vérification lorsqu’on écrit papier, la consultation en cours de discussion orale ou l’utilisation stratégique pendant une partie de Scrabble.

En savoir plus sur Antidote: https://www.antidote.info/fr/

Le Larousse

Le dictionnaire des éditions Larousse, Le Petit Larousse illustré de langue française, est un dictionnaire encyclopédique. C’est-à-dire qu’il fournit la définition d’un mot, mais également des renseignements sur l’objet ou le concept défini. Il va au-delà de la langue en donnant beaucoup de contexte.

Photo de l'entrée «Chat» dans le Larousse
Photo de l’entrée «Chat» dans le Larousse

En version papier, le Larousse (comme on l’appelle souvent) est illustré et contient une section des noms propres, une section d’expressions latines et grecques, des planches didactiques, etc.

En version électronique, il offre tout ça et plus encore… gratuitement!

Le Larousse est super pour la culture générale, surtout pour les jeunes. Ses nombreux schémas et illustrations en couleurs suscitent l’intérêt, et les renseignements fournis allument la curiosité. Enfant, j’adorais lire l’histoire des pays dans la section des noms propres, et examiner les cartes géographiques.

Son point faible est qu’il contient moins de termes que d’autres types de dictionnaire, du moins dans la version papier (moins de 100 000 mots et noms propres en 2020, comparé à 300 000 pour le Petit Robert 2020). Il convient tout à fait aux besoins courants, mais ne suffit pas pour quelqu’un qui ferait beaucoup de rédaction, surtout spécialisée.

Autre petit bémol: il s’agit d’un ouvrage français-de-France, donc les termes ou le contexte québécois peuvent manquer.

En savoir plus sur le Larousse et utiliser la version électronique: https://www.larousse.fr/

Le Multi

Le Multidictionnaire de la langue française est un dictionnaire des difficultés de la langue française fait au Québec pour les Québécois et Québécoises. Plus qu’une série de définitions, il aide à utiliser le français selon les normes, dans un contexte québécois. Il est disponible en versions papier et électronique.

En plus de définir les termes, Le Multi indique les erreurs d’usage et les anglicismes, en proposant les termes corrects selon la norme. Il comporte aussi des tableaux synthèse sur la conjugaison, les déterminants, la ponctuation, etc.

Photo de l'entrée «Chat» dans le Multidictionnaire
Photo de l’entrée «Chat» dans le Multidictionnaire

Comme il pallie les erreurs de langue les plus fréquentes, le Multi est un excellent outil pour les rédacteurs québécois et les étudiants au collégial ou à l’université. J’aime beaucoup sa mise en page plus aérée que celle des autres dictionnaires.

En revanche, il contient moins de termes (du moins en version papier); les amateurs de mots-croisés n’y trouveront pas leur compte.

En savoir plus sur le Multi: www.multidictionnaire.com/

Le Petit Robert

Le Petit Robert de langue française est un dictionnaire étymologique, donc il donne l’origine et la définition des termes. Il est aussi disponible en formats papier et électronique.

Le Petit Robert est plus exhaustif que les autres ouvrages mentionnés ici. Il inclut beaucoup d’expressions et d’exemples d’usage dans les entrées.

Photo de l'entrée «Chat» dans le Petit Robert.
Photo de l’entrée «Chat» dans le Petit Robert. L’entrée se poursuit sur la page suivante.

Grâce à son exhaustivité et aux définitions détaillées, Le Petit Robert est le meilleur ami des amateurs de mots-croisés et des apprenants de la langue. Il permet, dans une certaine mesure, de vérifier les usages et les cooccurrences.

Par contre, il n’est d’à peu près aucun secours pour tout ce qui grammaire, syntaxe ou autre.

En savoir plus sur Le Petit Robert: ressources.demarque.com/fr/le-robert/

Usito

Usito est un dictionnaire éducatif québécois en ligne, gratuit et ouvert. Il combine l’étymologie et l’encyclopédie en offrant des définitions, des particularismes, des mots apparentés, des emplois critiqués, des proverbes, etc. ancrés dans le contexte québécois.

Il comporte aussi des sections sur la rédaction et la linguistique, ainsi que quelques outils orthographiques pour les enseignants et les parents.

Capture d'écran de l'entrée «Chat» dans Usito.
Capture d’écran de l’entrée «Chat» dans Usito.

Légende: Voir la fiche complète https://usito.usherbrooke.ca/d%C3%A9finitions/chat_1

Usito est une belle ressource gratuite, simple d’utilisation, aux entrées très complètes.

Malheureusement, ce dictionnaire ne sera plus mis à jour. Il faut donc faire attention avec les néologismes et les nouveaux usages.

De plus, il faut avoir accès à internet pour le consulter, ce qui peut être inconvenant au quotidien.

En savoir plus sur Usito: usito.usherbrooke.ca/

Mention spéciale : Le français au bureau

Le français au bureau est un guide linguistique plutôt qu’un dictionnaire. Il propose des modèles de documents, se penche sur les difficultés de la langue, et plus encore. C’est un excellent outil à avoir au travail; il est moins pertinent pour de jeunes enfants, par exemple.

En savoir plus sur Le français au bureau: www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/francaisaubureau/

Voilà, on a fait le tour des principaux dictionnaires disponibles au Québec!

Quel dictionnaire choisir image Pinterest

Certes, il en existe d’autres, notamment des outils électroniques accessibles sur le web et des ouvrages plus spécialisés en grammaire, synonymes, anglicismes, etc. Mais cet article concerne les dictionnaires de langue française, et il faut bien arrêter quelque part 😉

Et oui, Google peut dépanner. Je suis la première à l’utiliser pour mes besoins personnels et informels. Après tout, il est toujours à portée de main et il a souvent raison! En revanche, il peut manquer d’exactitude ou de contexte. Un bon vieux dictionnaire ne se trompe jamais (à moins qu’il soit désuet… ce qui est un autre sujet).

Mais, Valérie, tu n’as pas répondu à la question! Quel dictionnaire choisir? OK.

Tous les ouvrages présentés ici sont de qualité et vous aideront avec l’orthographe et la compréhension des termes. Outre les éléments mentionnés ci-dessous, considérez l’utilisation prévue (papier ou électronique) et votre budget.

Envie de travailler avec un humain plutôt qu’un dictionnaire?
J’écris à Valérie

Laisser un commentaire ou poser une question