Comment diminuer la récurrence du verbe être dans un texte
Bien écrire une phrase, Vocabulaire

Comment diminuer la récurrence du verbe être dans un texte

Le verbe être se multiplie rapidement, notamment à cause de sa fonction d’auxiliaire. Or, l’abus de ce verbe diminue son impact et nuit à la précision de votre texte. Il s’agit alors d’un verbe pauvre, qu’il convient d’éviter pour un style vivant et agréable. Heureusement, il existe des solutions pour optimiser son utilisation et varier votre vocabulaire.

Attention: inutile de chercher à éliminer complètement ce verbe! Il a sa fonction et sa pertinence. Utilisez-le stratégiquement.

Voici cinq stratégies d’écriture éliminant le verbe être, ainsi qu’un exemple d’amélioration de texte.

Méthode pour diminuer la récurrence du verbe être dans vos textes

Grosso modo, la méthode est la même que pour diminuer la récurrence du verbe faire.

  1. Rédigez votre texte. Sans vous casser la tête, en suivant votre plan. Écrivez vos phrases comme elles viennent.
  2. Repérez les verbes être. Sur ordinateur, la recherche peut être complexe puisque le verbe accordé prend diverses formes (seulement au présent : suis, es, est, sommes, êtes, sont). Relisez-vous et soyez vigilant! Comme sur papier, relisez votre texte avec attention et surlignez chaque utilisation du verbe.
  3. Grâce à la vue d’ensemble générée à l’étape précédente, repérez les sections de texte qui demandent plus d’attention. Ce sont celles où il y a le verbe être est très utilisé en peu de phrases.
  4. Modifiez le texte grâce aux façons présentées plus bas. Rappel : Vous n’avez pas à effacer chaque verbe être! Plutôt, validez sa pertinence et dosez sa présence.

Les façons de modifier le verbe être

Voici cinq façons de modifier le verbe être. La première concerne plus spécifique les verbes être et avoir, à cause de leur fonction d’auxiliaire. La deuxième s’applique particulièrement au verbe être. Les trois autres sont les mêmes que pour tout verbe pauvre.

Vous pouvez en utilisez plusieurs dans le même texte sans problème. C’est même recommandé!

Changer le temps de verbe

L’utilisation du passé composé, courante en fiction, entraîne la multiplication des auxiliaires être et avoir.

Demandez-vous s’il s’agit du meilleur temps de verbe pour votre texte. Un texte de fiction au présent de l’indicatif gagne en vivacité et en dynamisme. À vous de juger!

Évidemment, si vous changez votre temps de narration, il faut le faire pour chaque phrase et chaque verbe, pas seulement être.

Éliminer la tournure « qui est »

Je parle d’un « qui est » descriptif, comme dans « Mon frère, qui est l’homme le plus chanceux du monde, a gagné à la loterie » ou dans « Ma sœur, qui est rousse, aime peindre. »

Vous pouvez leur substituer un terme plus court : « Mon frère, soit l’homme le plus chanceux du monde, a gagné à la loterie. » Très souvent, vous pouvez carrément l’éliminer : « Ma sœur rousse aime peindre. »

Remplacer par un synonyme

Ouvrez le dictionnaire des synonymes et explorez! Vérifiez la définition des termes moins familiers pour valider qu’ils conviennent à votre propos.

Utiliser un seul mot au lieu du verbe et de son attribut

Le verbe être s’accompagne souvent d’un attribut (« être quelque chose »). Or, il existe une panoplie de termes précis qui peuvent remplacer ce groupe de mots.

Les choix varient selon le contexte et l’intention. Le dictionnaire des synonymes peut vous aider. Lire beaucoup affinera également votre vocabulaire.

Composer une toute autre phrase

Parfois, changer carrément la phrase est plus simple que de la modifier.

Au lieu de vous creuser la tête pour trouver le synonyme idéal, essayez de substituer le sujet à l’attribut, et vice-versa, pour trouver un verbe différent.

En texte explicatif ou incitatif, formulez votre idée différemment. En texte de fiction, placez votre personnage dans l’action plutôt que dans la description.

Validez que la nouvelle phrase s’insère bien dans le texte, par exemple en vérifiant les pronoms relatifs des phrases précédentes et suivantes.

Exemple de texte amélioré

Rien de mieux qu’un exemple pour comprendre! Voici un paragraphe surchargé par le verbe « être ».

Exemple de texte surchargé par le verbe être

Surlignez chaque apparition du verbe.

Exemple de texte surchargé par le verbe être - verbes soulignés

Il y a ici 7 occurrences, en seulement 5 lignes. J’ai aussi surligné le substantif « est », le point cardinal, car il est homonyme du verbe être à la troisième personne du singulier au présent de l’indicatif (il/elle/on est). Cognitivement, il s’ajoute à la surcharge du verbe.

Maintenant, appliquons les stratégies proposées ci-haut.

Changer le temps de verbe.

Mon texte se prête mal à cette stratégie, puisque je raconte un souvenir. Je pourrais le raconter au présent, mais ça ne concorde pas mon intention, soit raconter mon voyage de la semaine dernière (malheureusement fictif!).

Éliminer la tournure « qui est »

La tournure « qui est » peut souvent être remplacée par « soit ». Dans mon texte, je trouve encore plus efficace de la supprimer. Moins de mots, plus de concision, plus d’aisance pour mon lecteur!

Exemple de texte surchargé par le verbe être - modification

Remplacer par un synonyme

J’ai trouvé un synonyme au verbe, qui met le sujet en action en plus de varier le vocabulaire. Observez bien: je n’ai pas seulement changé le verbe! Comme « explorer » est un verbe transitif direct, il a besoin d’un complément d’objet direct. J’ai donc supprimé la préposition « à », devenue inutile.

Exemple de texte surchargé par le verbe être - modification

Utiliser un seul mot au lieu du verbe et de son attribut

L’attribut peut se transformer en verbe, comme dans cet exemple! Honnêtement, je préférerais une formule du genre « posait un beau défi », surtout à cause du temps de verbe qui alourdit la phrase. Ça vous donne quand même une idée de cette possibilité.

Exemple de texte surchargé par le verbe être - modification

Composer une toute autre phrase

Renverser et métamorphoser la phrase permet souvent de la dynamiser. Voici trois exemples. Dans chaque cas, le propos reste le même.

Dans les deux premiers exemples, le verbe est éliminé au profit d’une phrase expressive.

Exemple de texte surchargé par le verbe être - modification
Exemple de texte surchargé par le verbe être - modification

Le troisième exemple supprime une négation, donnant une allure encore plus positive au texte.

Exemple de texte surchargé par le verbe être - modification

Quel est le résultat final ?

Exemple de texte surchargé par le verbe être - résultat final

Ne trouvez-vous pas ce texte plus précis et plus agréable à lire? La première version était correcte. Toutefois, les corrections l’ont nettement améliorée.

À noter que plusieurs autres mots ou phrases auraient pu remplacer les différents verbes « être ». plusieurs options de modification se présentent pour une même occurrence. À vous de choisir l’option qui convient à votre texte, en fonction du contexte.

La rédaction n’est pas une science exacte; c’est un art riche en nuances.

Pensez à vos lecteurs lorsque vous réviserez vos textes. Offrez-leur une expérience de lecture supérieure!

Intéressé par des exercices qui aident à mieux écrire?

Obtenir le Guide complet

1 réflexion au sujet de “Comment diminuer la récurrence du verbe être dans un texte”

Laisser un commentaire ou poser une question