Arrêter d’utiliser «que» à la place de «dont»
Bien écrire une phrase, Vocabulaire

Arrêter d’utiliser «que» à la place de «dont»

J’aborde aujourd’hui une erreur de français de plus en plus répandue et que je déteste: l’emploi de «que» alors que «dont» serait approprié. J’observe beaucoup cette erreur à l’oral, mais aussi à l’écrit. Comme je la déteste, voici ma contribution pour lutter contre sa prolifération 😉

Batman giflant Robin pour avoir utilisé «que» au lieu de «dont»
Merci aussi à Batman de contribuer!

Au fait, j’habite au Québec. Lecteurs d’ailleurs dans le monde, si vous ne rencontrez jamais cette erreur… tant mieux pour vos yeux et vos oreilles! 🙂

L’erreur avec «que»

Le mauvais usage de «que» survient dans divers contextes. Voici deux exemples qui me semblent des plus fréquents : «Aujourd’hui, ce que je veux te parler, c’est…» et «Dans le fond, ce que tu as besoin, c’est…».

Il s’agit d’un usage fautif, car la préposition à utiliser en complément de «parler» et de «avoir besoin» est «de».

Je veux te parler de quelque chose.
Tu as besoin de quelque chose.

Le bon usage de «dont»

Le Multi explique ainsi l’apparition de «dont» : il «s’emploie avec un antécédent complément indirect du verbe, complément du nom ou de l’adjectif traduit par de, du, des.»

Plus clairement, si 1) tu inverses le verbe et son complément, et 2) tu poses la question «de qui» ou «de quoi» après le verbe (plutôt que juste «qui» ou «quoi»), tu devrais utiliser «dont».

Je veux te parler de quoi? De quelque chose. Quelque chose dont je veux te parler. Ce dont je veux te parler.
Tu as besoin de quoi? De quelque chose. Quelque chose dont tu as besoin. Ce dont tu as besoin.

Exemples de phrases avec le bon emploi de la préposition «dont»

Bref, remplace un D (de) par un D (dont). Pas par un Q!

Des exceptions?

Il n’y a pas d’exception à cette règle (hourra!), mais… Ben oui, «mais» 😉

Mais il y a des constructions de phrases auxquelles il faut faire attention.

Par exemple: C’est de cela qu’il est question.

On n’écrira pas «C’est de cela dont il est question» parce que le «dont» ici ne remplacerait pas le «de»; il le dédoublerait.

C’est de cela dont il est question: c’est trop! Un «de» à la fois!

Cette fiche de l’Office québécois de la langue française donne différents contextes d’utilisation de «dont». À consulter!

Pour apprendre, vive la pratique!

Coupable de ce mauvais usage de «que» et désireuse de t’améliorer? Voici quelques références pour mieux assimiler la règle et même te pratiquer.

Si tu es très visuelle, les explications colorées de Français facile t’aideront peut-être. Il y a aussi des exercices dynamiques.

Cette vidéo de 3 minutes 28 explique bien la règle et présente d’autres exemples.

Voici aussi des exercices, avec leur corrigé:

Tu peux facilement trouver d’autres ressources sur ce sujet avec Google, si tu le souhaites.

Et tu peux penser à Batman pour t’aider. Recevoir une gifle d’un super héros n’est pas tentant! 😉

Arrête d'utiliser la préposition QUE à la place de la préposition DONT.

Besoin d’un œil de lynx pour surveiller tes prépositions?
Ça tombe bien: j’en ai un!

4 réflexions au sujet de “Arrêter d’utiliser «que» à la place de «dont»”

  1. Bonjour, qu’en est-il avec les verbes ‘arrêter de’, décider de, essayer de.
    Est ce correct de dire : ‘Fumer c’est quelque chose dont j’ai arrêté’. ?
    ‘C’est l’heure de rendez-vous dont il a décidé.’ ?
    ‘C’est changer votre regard sur la vie dont vous devez essayer’ ?
    ‘C’est partir dont elle a peur’ Cette dernière phrase me semble correcte mais les précédentes, non.
    Je recherche une explication. Pouvez-vous m’aider SVP?
    Merci par avance et bonne journée!

    1. Bonjour Lila, merci pour cette excellente question!
      Les verbes « arrêter », « décider » et « essayer » ont tous des formes transitives directes ET transitives indirectes, d’où la confusion.
      Ainsi, vos 3 premiers exemples doivent être ajustés, car il manque aux verbes leurs compléments réels:

      « Fumer, c’est quelque chose QUE j’ai arrêté DE FAIRE. »
      « C’est l’heure de rendez-vous QU’il a décidé DE proposer. » OU « C’est l’heure de rendez-vous QU’il a proposée. »
      « C’est changer votre regard sur la vie QUE vous devez essayer DE faire. » OU, mieux: « C’est votre regard sur la vie QUE vous devez essayer de changer. »

      En fait, la vraie question ici n’est pas « j’ai arrêté / décidé / essayé de quoi? », mais « j’ai arrêté / décidé / essayé quoi? » (transitif) avec une réponse commençant par « de » à cause de la construction verbiale.

      Par ailleurs, une construction de phrase plus fluide règle parfois le problème à la source 😉

      Si vous souhaitez creuser le sujet, je vous suggère de consulter le Bon Usage de Grévisse et de lire les entrées des verbes concernés.

Laisser un commentaire ou poser une question