Bannière - Maîtriser l'accord de l'impératif
Bien écrire une phrase

Maîtriser l’accord à l’impératif

L’impératif présent représente un excellent choix pour rédiger un appel à l’action efficace ou encore pour donner vie à certains textes, notamment par un dialogue. En général simple, il comprend quelques règles mystérieuses qui vous donnent peut-être envie de vous arracher les cheveux. Les clarifications qui suivent vous aideront à maîtriser l’accord à l’impératif!

Pourquoi vous casser la tête à bien accorder l’impératif? Par respect pour vos lecteurs!

C’est quoi, l’impératif

L’impératif est un mode, comme l’infinitif, l’indicatif et le subjonctif. Il exprime un ordre ou un souhait, ou encore une défense ou une interdiction.

Besoin d’un rappel sur les modes verbaux? Relisez mon article sur la concordance des temps.

Ses grandes caractéristiques sont :

  1. de s’accorder seulement à la deuxième personnel du singulier (TU), et aux première et deuxième personnes du pluriel (NOUS et VOUS);
  2. de s’accorder seulement au présent et au passé.

Eh non, il n’y a pas de futur ou de conditionnel lorsqu’on donne un ordre!

La règle générale d’accord

En général, l’accord au présent de l’impératif est identique à l’accord au présent de l’indicatif, surtout avec NOUS et VOUS.Verbes aux présents de l'indicatif et et de l'impératif

Les exceptions (que serait la langue française sans exception! #rirejaune) : les verbes être, avoir et savoir. Ceux-ci ont leur modèle respectif propre, qui vous sont probablement familiers.

Formes exceptionnelles de l'impératif

Les particularités du TU

La deuxième personne du singulier, soit TU, présente quelques particularités quant à l’accord à l’impératif. C’est ici que se présente le défi pour certains d’entre vous.

Avec les verbes du premier groupe

Les verbes du premier groupe sont ceux qui se terminent par –er à l’infinitif : aimer, manger, danser, saboter, turluter, etc.

Avec TU, à l’impératif, il n’y a pas de S final à l’accord des verbes du premier groupe. Cela vaut seulement pour TU : NOUS et VOUS conservent leurs terminaisons habituelles (–ons  et –ez, respectivement).

Ainsi, au lieu d’écrire « Manges tes brocolis », on écrit « Mange tes brocolis. »

Accord de l'impératif à la deuxième personne du singulier avec des verbes du premier groupe

L’exception du groupe : le verbe aller, qui donne « tu vas » au présent de l’indicatif, donne « va » au présent de l’impératif.

Avec les verbes des autres groupes

Tous les autres verbes, qui se terminent par –ir, -oir ou –re à l’infinitif, s’accordent comme au présent de l’indicatif, avec le S final.

Accords de l'impératif à la deuxième personne du singulier, verbes irréguliers

Évidemment, il y a quelques exceptions! Les verbes suivants respectent la règle des verbes du premier groupe : ils s’accordent comme au présent de l’indicatif, sans S final.

  • Assaillir (assaille)
  • Défaillir (défaille)
  • Offrir (offre)
  • Souffrir (souffre)
  • Tressaillir (tressaille)
  • Couvrir (couvre)
  • Cueillir (cueille)
  • Ouvrir (ouvre)
  • …et les verbes de leur famille (découvrir, rouvrir, etc.)

Vous pouvez apprendre cette liste par cœur… mais votre instinct de locuteur francophone devrait bien vous guider. Pour vous aider, mettez votre phrase à l’indicatif présent.

Un truc pour vous familiariser avec le plus de verbes, de modes et de temps possible : lisez beaucoup, surtout des romans!

Avec les pronoms EN et Y

Cette règle est plus difficile à maîtriser. Comme plusieurs terminaisons de verbes sont dépourvues de S, on ajoute un –s ou un –z euphonique devant un pronom complément EN ou Y. Cet ajout permet d’obtenir le son voulu.

Usage du trait d'union avec un verbe à l'impératif et un pronom complément

Attention, toutefois, de ne pas confondre le pronom complément EN et la préposition EN : celle-ci ne prend pas de trait d’union ni de S. Découvrez-en plus sur la page Formes de l’impératif de l’OQLF. Vous trouverez également d’autres références en fin d’article.

Avec un pronom personnel complément

Ceci concerne toutes les personnes de l’impératif, soit TU, NOUS et VOUS. Un verbe pronominal a un pronom pour complément. Par exemple, dans la phrase « Je me lève », « me » est le pronom complément du verbe « lever » (Je lève qui? Moi = me).

À l’impératif, avec un verbe pronominal, le pronom suit le verbe et lui est rattaché avec un trait d’union.

Usage du trait d'union avec des verbes pronominaux à l'impératif

Conclusion

À l’impératif, on omet le pronom et on accorde le verbe comme au présent de l’indicatif. Sauf pour quatre verbes : être, avoir, savoir et vouloir. Sauf pour les verbes du premier groupe au TU : on enlève alors le S final… sauf dans certains cas, lorsqu’on ajoute un –s ou –z pour des raisons d’euphonie. Et, pour toutes les personnes, les pronoms compléments sont rattachés au verbe avec un trait d’union.

Pour finir, voici des ressources à consulter sans réserve. Si vous avez une question, n’hésitez pas à la laisser en commentaire pour que j’y réponde!

Sources et ressources

OQLF – Généralités sur l’impératif 

OQLF – Formes de l’impératif

OQLF – Pronoms avec l’impératif

Beschrelle – Vas-y! Va voir s’il faut un « S » à l’impératif!

Français facile – Pour un exercice avec autocorrecteur

Allô Prof – L’impératif présent

Le conjugueur (Figaro) – Le temps présent de l’impératif

Grand-Mère Grammaire par Gaboom Films – L’impératif (feat. Grand-Père J’en perds) (vidéo Youtube)

Laisser un commentaire ou poser une question