Bannière : Petites étapes de rédaction pour blogueuse débordée
Bien écrire un texte, On jase!

Petites étapes de rédaction pour blogueuse débordée

Un emploi à temps plein, des activités physiques et sociales, des moments en amoureux, du temps pour soi… sans parler d’un déménagement qui approche et de mille imprévus qui envahissent l’agenda, l’air de rien! Assurément, le manque de temps pour bloguer fait désormais partie de ma réalité.

Or, je ne suis pas le genre de personne qui carbure au stress, que les échéances stimulent et que la pression motive. Oh que non! Au contraire, mon esprit a besoin de repos et de recul pour performer. Pour m’aider à bloguer avec assiduité, j’ai essayé plusieurs solutions, dont celle de découper la rédaction de mes articles en petites étapes faciles à placer dans mon horaire. Et ça fonctionne!

Passer de l’inspiration à l’obligation

Lorsque j’étais étudiante, je passais beaucoup de temps à la maison et préparer un article aux deux semaines était assez facile. Je m’assoyais avec une idée précise et je rédigeais un premier jet tout d’un coup. Je révisais le tout le lendemain, je préparais les supports visuels et je publiais peu de temps après.

Ça fonctionnait, parce que je bloguais lorsque l’inspiration se présentait.

Si vous avez le Guide complet de rédaction et de révision pour mieux bloguer, vous comprendrez que je rédigeais comme Lucie! Eh oui! J’étais une cordonnière mal chaussée 😉

En réalité, mes idées germaient en douce pendant que je corrigeais le document d’une cliente ou que j’échangeais avec d’autres correcteurs. Une partie de la planification s’effectuait mentalement avant que j’écrive quoi que ce soit.

Mon problème? Cette méthode fonctionne de moins en moins, voire plus du tout. Mon cerveau est complètement accaparé par mes obligations au bureau dans la journée, et il se repose le soir. J’ai besoin de respecter ce besoin de détente, notamment pour contrôler l’anxiété, donc les idées germent beaucoup plus lentement.

Et puis, après une journée devant l’ordinateur, je n’ai pas toujours envie d’y retourner. Je ne suis certainement pas la seule dans cette situation! 😉

Femme fatiguée sur un divan
Mon énergie quand je reviens du bureau – Photo de Godisable Jacob, Pexels

Par contre, j’aime bloguer. J’aime vous partager des notions de grammaire et des trucs de révision. Publier un article par mois est tout à fait raisonnable… mais je procrastine beaucoup. Ce qui finissait par me stresser, puisque je tiens à respecter mon échéance et à vous aider. Du coup, j’avais moins de plaisir à écrire et la procrastination me tentait encore plus. Donc je reportais, je stressais, je reportais…

Bref, j’étais prise dans un cercle vicieux!

Faciliter la rédaction : des solutions partielles

Solution 1 : le plan

Comme mon esprit est moins disponible pour réfléchir au contenu, je rédige désormais systématiquement un plan pour mes articles.

Structurer mes idées sur papier m’aide à garder une ligne directrice et à ne rien oublier. J’ai donc davantage confiance en mon contenu.

De plus, je ne change plus cent fois mes paragraphes de place, ni mes phrases de transition! En structurant mon propos, je perds beaucoup moins de temps.

Celles qui ont le Guide complet de rédaction et de révision pour mieux bloguer comprennent que j’agis désormais comme Marie. Je confirme que ça vaut mieux!

La rédaction étant plus efficace, reste à régler mon problème de procrastination.

Solution 2 : les rendez-vous

J’ai déjà essayé de dédier des plages horaires au blogue en les inscrivant à l’avance dans mon agenda. Un rendez-vous avec moi-même que je ne déplacerais pas! Ce truc fonctionne pour plusieurs personnes dans plusieurs situations, pourquoi pas moi?

Je dédiais donc une demi-journée de fin de semaine au blogue. Ça me laissait tout le temps d’écrire un plan, de rédiger et de préparer les éléments visuels nécessaires… en théorie.

En réalité, je ne respectais pas ces rendez-vous. Je les raccourcissais ou les reportais sans cesse. Que voulez-vous, c’est plus tentant de visiter mon neveu nouveau-né que d’écrire sur le participe passé employé avec avoir… 😉

Je finissais donc par écrire à la dernière minute, stressée, sans recul ni plaisir… et en laissant des coquilles dans mes articles. Pour une correctrice, c’est gênant! Pour une blogueuse, l’expérience devient franchement désagréable.

Pour résumer, je devais encore trouver une solution à mon horaire chargé, mon esprit occupé et mon besoin de recul afin de bloguer avec sérénité et efficacité. Heureusement, il existe une autre méthode de rédaction.

Bloguer par petites étapes : ma solution

J’essaie maintenant de diviser la rédaction en plusieurs petites étapes, que je place dans mon horaire de façon à publier l’article à une certaine date. Comme je vise une publication mensuelle, le tout s’échelonne sur trois semaines. Reste donc une semaine « libre », pendant laquelle je suis à l’affût de sujets intéressants.

Voici mes étapes :

  1. Déterminer l’angle et rédiger le plan
  2. Effectuer la recherche et peaufiner le plan
  3. Rédiger un premier jet
  4. Réviser et rédiger un deuxième jet
  5. Préparer les éléments visuels
  6. Préparer l’article dans WordPress

Si vous rédigez directement dans votre plate-forme web, la dernière étape vous est peut-être inutile. Pour ma part, j’écris d’abord dans Word, ce qui m’aide à avoir du recul.

Aussi, je trouve plus facile de préparer les éléments visuels une fois le texte final. Mais peut-être préférez-vous les travailler au fur et à mesure, ou même avant la rédaction. Et c’est correct!

Ces étapes fonctionnent pour moi et peuvent vous inspirer, mais à vous de trouver la méthode qui vous convient.

Petites étapes de rédaction avec des échéances
Mes étapes en cours de rédaction

Jusqu’à maintenant, accomplir des tâches courtes à des moments précis fonctionne bien! C’est beaucoup moins décourageant que de m’atteler à une longue séance d’écriture sans garantie de productivité. Même si je suis fatiguée en soirée, je n’ai qu’un petit bout à faire, que j’ai ensuite le temps de peaufiner au besoin. Mieux vaut avancer un peu que pas du tout!

Je crois donc avoir trouvé ma méthode gagnante pour bloguer malgré le manque de temps et d’énergie : de petites étapes prévues à l’horaire.

Je suis maintenant curieuse de connaître vos trucs, vos outils. Écrivez-les en commentaires!

Pour d’autres trucs pour mieux bloguer, procurez-vous le Guide complet de rédaction et de révision pour mieux bloguer!

Je veux les trucs!

Laisser un commentaire ou poser une question