Bannière - Faire des listes impeccables
Bien écrire un texte, Ponctuation

Comment faire des listes impeccables

L’utilisation de listes est fortement recommandée lorsqu’on écrit pour le web. En fait, il s’agit d’une bonne pratique dès qu’on veut présenter une énumération de façon claire. C’est pourquoi on en retrouve dans les livres de cuisine, dans les CVs, dans les manuels d’instruction… bref, partout!

Les listes à puce (bullet points) ou numérotées (numbered list) sont visuellement plus attrayantes que des blocs de texte. Les algorithmes de SEO les aiment beaucoup, car elles supposent un contenu facile à lire.

La facilité de lecture est une des 4 attentes des lecteurs de blogue. Découvrez les autres attentes!

Il existe quelques règles d’or pour construire des listes efficaces. Ces règles permettent au cerveau de se concentrer sur le contenu sans être dérangé par des incohérences de vocabulaire ou de ponctuation.

Utilisez le format Liste et non les tirets

D’abord, un petit point technique : que vous écriviez dans Word, Outlook, WordPress ou autre, vous avez accès à une option automatisée de mise en forme pour les listes, qu’elles soient numérotées ou non. Utilisez-la!

Elle ressemble à ceci : Icônes d'ajout de listes

Les listes bâties avec des tirets ou des astérisques font le travail, mais elles font surtout amateur. Elles donneront aussi des surprises à l’affichage car l’espacement ne sera pas géré. Surtout, le SEO ne reconnaîtra pas votre liste.

Soyez constant dans votre liste

La constance est l’élément-clé d’une bonne liste. Elle repose notamment sur l’utilisation d’une seule catégorie grammaticale.

Par « catégorie grammaticale », on entend « sorte de mot », par exemple un nom ou un verbe. Il faut s’en tenir à une.

Oui, le lecteur va comprendre l’idée même si vous passez d’un verbe à un nom. Mais c’est votre travail de rédacteur de rendre sa lecture la plus facile possible. Et c’est plus facile pour le cerveau d’interpréter une information ordonnée.

Si vous donnez d’abord un verbe à un cerveau, il s’attend à en voir d’autres ensuite. En inscrivant ensuite un nom, vous le déstabilisez et vous brisez sa concentration, même si c’est au niveau inconscient. On ne veut pas ça.

Exemples de mauvaise et bonne listes à puces

Pour la même raison, si vous conjuguez les verbes, faites-le toujours à la même personne (ne passez pas du « je » au « vous »). Si vous commencez par un pronom, tenez-vous-y. Si vous mettez un déterminant devant le nom, faites-le toujours aussi.

Bref, soyez constant dans votre liste!

Ponctuez selon les règles… ou pas!

La ponctuation des listes soulève beaucoup de questions, à juste titre. La règle est bien expliquée dans Le Ramat de la typographie et sur le site de l’OQLF, entre autres.

La règle repose sur la notion que la liste constitue une longue phrase. Elle commence donc par une majuscule et se termine par un point. Entre les éléments de ponctuation, on insère des points-virgules systématiques.

Ponctuation classique de liste

La règle permet l’utilisation de virgules lorsque les termes énumérés sont courts. En revanche, elle préconise d’utiliser le point-virgule en fin de ligne même si l’élément est long et comporte un point. Sauf qu’il n’y a jamais d’exemple de ce genre et, personnellement, je m’arrange pour éviter cette situation!

Parfois, la reformulation reste la solution la plus efficace!

À noter que, dans la ponctuation « classique », on ajoute une espace insécable avant le deux-points et le point-virgule. Cette pratique n’est pas recommandée sur le web, à moins de contrôler l’insertion du code &nbsp. Ce n’est pas mon cas, donc je colle ces signes au mot qui précède. Je parle plus en profondeur de la ponctuation et de l’espacement ici.

Majuscules ou minuscules?

Mes exemples utilisent soit la majuscule, soit la minuscule en début de ligne. Lequel est correct? Dans mon cas, c’est l’emploi de la minuscule qui respecte parfaitement les conventions.

L’exemple de la bonne liste dans le tableau n’est pas mauvais, puisque les éléments énumérés ne font pas partie de la phrase (le point se trouve après « avantages »). En publicité et sur le web, on accepte ce type de ponctuation qui allège encore plus l’espace.

Je vous réfère à l’OQLF pour l’ensemble des règles sur l’emploi de la majuscule dans une énumération verticale. En gros, ça dépend de la puce ou du numéro utilisé. Sur le web, on retrouve principalement des listes numérotées avec points et des listes à puces. Je reprends ici les exemples de l’OQLF.

Une énumération peut être disposée de la façon suivante avec des numéros avec points :

  1. Majuscule; ou .
  2. Majuscule; ou .
  3. Majuscule.

Une énumération peut aussi être disposée de la façon suivante avec des puces :

  • Majuscule ou minuscule, ou ; ou . ou sans signe de ponctuation si l’élément est très court
  • Majuscule ou minuscule, ou ; ou . ou sans signe de ponctuation si l’élément est très court
  • Majuscule ou minuscule, ou ; ou . ou sans signe de ponctuation si l’élément est très court

Vous y retrouvez-vous? Si vous utilisez une seule sorte de liste, apprenez sa règle et tenez-vous-y. Si vous variez, gardez la page en référence!

 

Rédiger une bonne liste relève parfois de la haute voltige. D’ailleurs, vous trouverez d’autres conseils ici. L’important est d’être constant dans le choix des mots, la ponctuation et l’emploi des majuscules. Pour le reste, un contenu pertinent l’emporte avant tout!

2 thoughts on “Comment faire des listes impeccables”

    1. En effet, il y a beaucoup de petites choses à penser. Mais l’habitude vient vite 🙂
      Contente de t’avoir aidée! N’hésite pas si tu as des questions 🙂

Laisser un commentaire ou poser une question