Bien écrire une phrase

Phrases passives: comment les rendre actives

Vous avez déjà vu ce conseil pour bien écrire : remplacer les phrases passives par des phrases actives. C’est un excellent truc; encore faut-il savoir comment l’appliquer!

Une phrase est dite passive lorsque le sujet du verbe subit l’action. On y retrouve généralement être employé comme auxiliaire. Par exemple, « La pomme est mangée » est une phrase passive parce que le sujet, « la pomme », ne fait pas l’action, « manger ». Le sujet subit l’action : la pomme se fait manger.

En revanche, une phrase est dite active lorsque le sujet performe l’action. Ainsi, « Théo mange une pomme » est une phrase active puisque le sujet, « Théo », fait l’action de manger.

Exemples de phrase passive et de phrase active

Attention : Le verbe « être » ne signale pas systématiquement la présence d’une phrase passive. Par exemple, « La pomme est bonne » n’est une phrase ni passive ni active, car elle ne contient aucune action.

Un truc pour détecter les phrases passives : ajoutez « par X » après le verbe. Par exemple : « La pomme est mangée par Théo. » La phrase est toujours cohérente; elle est bien passive. Par contre, la phrase « La pomme est bonne par Théo. » n’a pas de sens; elle n’est pas passive.

Pourquoi conseille-t-on de changer les phrases passives en actives? Je compte trois bonnes raisons.

  1. Ça donne du rythme et de la vie au texte, car on situe le lecteur dans l’action.
  2. Ça allège la lecture puisque les phrases actives comptent généralement moins de mots.
  3. La diminution du nombre de verbes être rend plus forts ceux qui restent.

Un verbe faible est aussi appelé verbe pauvre : il apparaît si souvent dans un même texte qu’il ne veut plus dire grand-chose.

Comment passer d’une phrase passive à une phrase active

C’est super de différencier les phrases passive et active, mais comment passe-t-on de la première à la deuxième? Le truc de base consiste à inverser le complément et le sujet, et à réaccorder le verbe en conséquence, notamment en supprimant l’auxiliaire être.

Exemple de phrase passive transformée en phrase active

Cette façon de faire est toute simple et fonctionne dans plusieurs cas. Pour les exceptions et pour varier votre technique d’écriture, voici d’autres trucs. Ils proviennent tous de L’art de retravailler ses textes d’André Marquis; les exemples sont de mon cru.

Utiliser un verbe symétrique. Un verbe est symétrique à un autre lorsqu’il veut dire à peu près la même chose, mais qu’il renverse les rôles de sujet et de complément (le sujet passif devient actif, et le complément actif devient passif).

Phrase passive Phrase active
Le gâteau aux pacanes a été dévoré par les enfants. Le gâteau aux pacanes a rassasié les enfants.

Utiliser un autre verbe. Cette technique est utile lorsqu’on veut conserver notre sujet. Marquis donne la liste suivante : attirer, céder, encourir, entrer, essuyer, passer, porter, recevoir, recueillir, rencontrer, soutenir, subir, supporter, tomber, trouver. Mais il en existe des dizaines d’autres!

Phrase passive Phrase active
L’histoire de cette ville a été marquée par de nombreux coups d’éclat. L’histoire de cette ville a connu de nombreux coups d’éclat.

Remplacer être par un verbe intransitif ou réfléchi. Un verbe intransitif est un verbe sans complément, tandis qu’un verbe réfléchi est un verbe pronominal dont le complément renvoie au sujet.

Phrases passives Phrases actives
Ils ont été nourris de potage. Ils ont mangé du potage.
Cet oiseau est vu surtout le soir. Cet oiseau se voit surtout le soir.

Remplacer le participe passé par un groupe nominal. On conserve le verbe « être » et on change la suite de la phrase pour la rendre plus vivante.

Phrase passive Phrase active
Ce gâteau aux pacanes est adoré par les enfants. Ce gâteau aux pacanes est le préféré des enfants.

Utiliser un nom abstrait pris au sens passif. J’adore cette technique, car elle raccourcit souvent les phrases! Comme pour toutes les techniques, faites attention à bien modifier toute la structure de la phrase, ainsi que les référents autour s’il y a lieu.

Phrase passive Phrase active
J’attends que le soleil se soit levé avant d’aller courir. J’attends le lever du soleil avant d’aller courir.

Vous pouvez maintenant repérer les phrases passives et les changer en phrases actives de six façons différentes!

Est-ce que ça signifie d’éliminer toutes les formulations passives de vos textes? Non 🙂 Elles sont parfois les plus appropriées, selon le sujet du texte et votre intention. Mais trop de phrases passives alourdissent un texte, le rendent ennuyant à lire et désengagent le lecteur. Tout est une question de dosage et d’équilibre.

Connaissez-vous les critères d’un texte bien écrit? Je vous invite à en prendre connaissance afin de mieux cibler quelles phrases modifier et lesquelles conserver intactes!

1 thought on “Phrases passives: comment les rendre actives”

Laisser un commentaire ou poser une question