Bannière attente des lecteurs: une promesse remplie

Première attente des lecteurs : une promesse remplie

Contexte : Cet article parle de l’importance de remplir sa promesse auprès de nos lecteurs. Il est le deuxième d’une série de cinq, qui reprend le contenu de ma présentation au WordCamp Montréal 2017, dans laquelle je parlais des quatre attentes des lecteurs de blogue.

Intitulée Rédaction SEO? Rédaction tout court!, cette présentation durait dix minutes et visait à calmer les inquiétudes des blogueurs par rapport au SEO, ainsi qu’à ramener le lecteur au centre de leurs préoccupations.

Voir le premier texte : Rédaction web : les quatre attentes des lecteurs de blogue

Les lecteurs veulent qu’on remplisse notre promesse

Les lecteurs veulent d’abord que l’on remplisse notre promesse. Cette promesse est celle du sujet annoncé par le titre et le début du texte.

En voyant le titre ou le texte de notre publication Facebook, le lecteur se fait une idée de ce qu’il va lire en cliquant sur notre article. Et il veut que cette idée soit bonne!

C’est très important de remplir notre promesse, car les lecteurs sont très volages. Un rien les fait fermer notre page et en ouvrir une autre! Surtout, ils peuvent être rancuniers : si on les trompe plusieurs fois, ils ne reviendront plus sur notre site. On ne veut pas ça!

Comment ça se passe

En rédaction, on s’assure de remplir cette promesse en ayant un sujet et un angle bien définis, auxquels on se cantonne. On se fait un plan et on s’assure que tous nos sous-aspects ont directement rapport avec le sujet.

Si on déborde sur autre chose, on peut prendre note de cet autre chose pour écrire un autre article. C’est même recommandé! Il faut absolument éviter de s’éparpiller, car les lecteurs ne suivent pas un texte embrouillé : ils l’abandonnent sans remords!

Tableau sur la façon de remplir sa promesse aux lecteurs

En rédaction web, le SEO sait si un blogueur remplit sa promesse en analysant la présence et la densité de son mot-clé principal. Si celui-ci se trouve dans le titre, dans les sous-titres, dans le premier paragraphe et un peu partout dans le texte, ça signale à l’algorithme qu’on parle probablement réellement de ce mot-clé, de ce sujet. Donc, qu’il s’agit probablement d’un article pertinent pour quelqu’un faisant une recherche avec le mot-clé en question.

Ne virez pas fou avec la promesse!

L’algorithme du SEO évolue constamment. Même si votre extension de référencement (par exemple, Yoast SEO) indique une mauvaise densité de votre mot-clé, vous n’avez pas nécessairement besoin de réécrire votre texte au complet.

Par exemple, mon texte sur les pronoms relatifs avait une mauvaise cote pour son mot-clé, qui était « pronoms relatifs ». Pourtant, l’expression apparaît partout dans l’article! Mais mon extension fait la distinction entre le pluriel et le singulier. Elle trouve donc que je parlais peu des pronoms relatifs, puisque j’ai utilisé le singulier aussi. Trouvez-vous cela aussi absurde que moi? Heureusement, je pouvais facilement corriger la chose sans chambarder mon texte!

En fait, pendant plusieurs mois, je n’ai eu aucune intention de changer mon texte. Je suis certaine que l’extension va évoluer pour corriger son analyse. À vrai dire, je ne comprends pas qu’elle ne le fasse pas déjà, puisque Google y arrive très bien. Dans ce cas-ci, impossible que mon lecteur vive une quelconque confusion quant au sujet de l’article! Ça parle de pronom relatif du début à la fin. N’importe qui cherchant de l’information sur ce sujet et tombant sur mon article serait satisfait, et c’est le plus important.

Tranche de vie : j’ai réalisé, un peu tard, que je n’avais qu’à mettre mon titre et mon mot-clé au singulier pour améliorer le SEO de l’article. Ce que j’ai fait. Incohérente avec ce que je dis ici? Pas vraiment! Le SEO donne de bonnes balises. Il faut juste ne pas virer fou avec ses verdicts.

Remplir sa promesse avant tout

Gardez en tête que le lecteur humain sera satisfait si le texte remplit notre promesse du sujet annoncé.

De son côté, le SEO analyse les mots pour déterminer si vous remplissez cette promesse ou non. Mais il peut se tromper, car il n’est pas parfait! Heureusement pour lui, le SEO évolue toujours. Il vise la même chose que nous : trouver du contenu pertinent pour le lecteur.

Voilà pourquoi il faut écrire pour nos lecteurs, pour les humains, avant tout. En appliquant les bonnes pratiques de la rédaction, par défaut, on répond à l’idée derrière la rédaction SEO. Et en écrivant le meilleur texte possible pour nos lecteurs, on met plus de chances de notre côté que notre texte soit bien référencé sur le long terme.

Alors écrivons pour le lecteur avant tout!

2 thoughts on “Première attente des lecteurs : une promesse remplie”

Laisser un commentaire