Bannière de l'article 10
On jase!

Julie lit au lit: le blogue le plus gentil de l’univers

Mise à jour: 18 août 2017

Connaissez-vous Julie lit au lit, le blogue le plus gentil de l’univers? Si vous me suivez sur Facebook, vous m’avez peut-être vue interagir avec Julie Collin, une blogueuse que j’adore et que je respecte énormément. Je suis fière de vous présenter l’ambassadrice dévouée d’une cause primordiale : l’alphabétisation.

L’alphabétisation au Québec

Le contraire de l’alphabétisation, c’est l’analphabétisme, soit l’état d’une personne ne sachant ni lire ni écrire.

Normalement, lorsqu’on apprend à lire et à écrire, on franchit différents niveaux allant de la reconnaissance de symboles visuels à la manipulation de concepts abstraits. Lorsqu’on ne réussit pas à atteindre le premier niveau, on est considéré comme étant analphabète. Les cinq niveaux représentent différents degrés d’alphabétisation d’une personne ou d’un peuple.

Or, les statistiques sur le taux d’alphabétisation au Québec me donnent froid dans le dos.

Hors de question de juger qui que ce soit! Derrière ces chiffres se trouvent des personnes comme vous et moi, et on ne connaît pas l’histoire de chacune. Elles ont peut-être abandonné l’école… mais elles n’ont peut-être pas eu la possibilité d’y aller longtemps. Elles se sont peut-être découragées… mais elles affrontaient peut-être trop d’obstacles majeurs à la fois : milieu défavorisé, violence, difficultés d’apprentissage, troubles mentaux, etc.

Voici quelques chiffres tirés d’un article de Jean-Benoit Nadeau, paru le 14 juin 2017.

Statistiques sur l'alphabétisation au Québec

Ces statistiques viennent du site de la Fondation pour l’alphabétisation. Elles ont près de quinze ans, mais la situation en 2003 s’avérait stable par rapport à l’étude précédente, en 1994. Gageons que les grandes tendances persistent… malheureusement.

Le blogue Julie lit au lit

Maintenant que je vous ai bien assommés avec les chiffres de notre drame social, revenons au gentil blogue Julie lit au lit. Comme l’annonce sa rédactrice : « La mission du blogue est de rendre la lecture accessible à tous. »

Les articles consistent principalement en des critiques de livres. Il y a de belles découvertes à y faire! Car Julie ne lit pas que des nouveautés : elle aime découvrir des romans parus il y a quelques mois ou plusieurs années. Elle laisse l’analyse des dernières parutions à d’autres et préfère y aller selon ses envies et les suggestions qu’elle reçoit.

Portrait de Julie Collin
Crédit photo : Alice Monnier Photographie

Sachez aussi qu’elle ne lit pas que des romans. Bandes dessinées, essais, poésie… Julie a des goûts variés et nous fait découvrir plein de choses. Sans parler de ses collaborateurs!

De plus, toute l’équipe se fait un point d’honneur d’utiliser un vocabulaire accessible. Julie n’analyse pas les livres en profondeur, mais nous offre plutôt son appréciation générale, à la portée de tous.

Surtout, le blogue amasse des fonds pour l’alphabétisation via des liens d’affiliation. J’en reparle plus loin, mais sachez tout de suite que Julie ne fait pas un sou avec le blogue. Malgré toute l’énergie et tout le temps investis, elle verse la totalité des revenus à des organismes en lien avec sa cause. Bravo!

Finalement, Julie a fondé l’événement « Le 14 février, je donne un livre! », aussi connu par le mot-clic #LivreStValentin. Chaque 14 février, elle répand des livres là où elle passe et nous invite à en faire autant. Découvrez le bilan de l’édition 2017. Ah! Et elle est parfois libraire d’un jour dans des librairies de la ville de Québec.

Écoutez l’entrevue de Julie à Radio-Canada à l’occasion de la Saint-Valentin 2017 (segments « Martine et la distribution de livres »).

Une fille engagée comme je les aime!

Alphabétisation et littératie

Vous avez peut-être entendu parler de littératie dans les dernières années. Ce terme désigne les aptitudes à lire et à comprendre un texte simple, et à communiquer une information écrite dans la vie quotidienne (Le Petit Robert, 2017). On dépasse l’alphabétisation de base pour entrer dans la compréhension et la communication.

Or, 49% de la population se trouve aux niveaux 1 et 2 (voir le graphique plus haut) et ne maîtrise pas la littératie. En clair : la moitié des Québécois ne sont pas capables de communiquer de façon fonctionnelle. C’est terrible!

Vous l’aurez peut-être deviné : la situation m’indigne. Je trouve extrêmement important que chaque personne ait accès à son autonomie et à sa dignité. Lire et écrire sont essentiels en cette ère de communication constante, et pouvoir interpréter des messages complexes devient de plus en plus nécessaire. Par exemple pour voter en toute connaissance de cause et non en se fiant sur des sondages et des « scandales » conçus sur mesure pour nous manipuler… Mais je digresse 🙂

Il s’agit probablement de ma motivation la plus forte pour écrire ici : vous aider à maîtriser la langue française et à vous débrouiller de façon autonome. Pour bloguer avec efficacité et mieux toucher vos lecteurs, mais aussi pour clarifier votre pensée. Lorsqu’on maîtrise sa langue, on réfléchit et on communique plus clairement.

Comment contribuer

Les statistiques ont touché votre corde sensible? Vous voudriez contribuer à la cause de l’alphabétisation? Outre du bénévolat et une implication directe sur le terrain, vous pouvez poser quelques gestes simples pour aider ceux qui aident 🙂

Julie lit au lit vous offre une option facile et généreuse grâce à ses liens d’affiliations. Vous comptez acheter des livres en ligne? Utilisez les liens présents dans son blogue pour encourager les librairies indépendantes. Julie obtient 4% de retour sur chaque transaction, qu’elle redistribue en toute transparence à un organisme ciblé. Tout le monde est gagnant!

J’ai écrit un article pour Julie lit au lit! Découvrez mon avis sur le livre Ouvre ta boîte de Mélissa Lapierre et Nicolas Harton.

Julie propose d’autres options comme un don direct, ou l’achat de signets ou de cartes postales. Voyez sa page Comment aider? pour les  informations complètes.

Évidemment, vous pouvez aussi donner directement à l’organisme de votre choix.

Des actions au quotidien

Ce n’est pas tout le monde qui peut faire du bénévolat ou donner des sous, ou qui achète en ligne, et on comprend ça. En revanche, rien ne vous empêche de promouvoir la lecture et l’alphabétisation dans votre entourage 🙂

Voici quelques actions concrètes que vous pouvez exécuter et encourager chez vos proches.

  • Lire dans un endroit public ou devant vos enfants
  • Valoriser la curiosité et la recherche de connaissances
  • Offrir des livres en cadeau
  • Avoir un dictionnaire à la maison. Si vos moyens sont modestes, fouillez sur Kijiji ou dans les marchés aux puces. L’édition de l’année n’est pas obligatoire 🙂
  • Valoriser les études, que ce soit leur poursuite ou un retour à l’école
  • Respecter les individus qui ont de la difficulté à lire ou à écrire. Ils ont besoin d’encouragement, pas de mépris!

Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à les partager en commentaire!

 

En terminant, bravo à Julie Collin pour son dévouement à cette cause si importante! En plus d’aider concrètement à améliorer le monde, elle est tout à fait inspirante. J’espère vous avoir transmis mon énorme coup de cœur pour elle et son blogue!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire ou poser une question